Olive oil 101

Meilleures ventes

Promotions

Comment identifier une bonne huile d’olive au supermarché ?

Un mot de mise en garde

L’huile d’olive est la plus onéreuse de toutes les huiles végétales actuelles. C’est pour cela que des sociétés trafiquent leur huile d’olive. Par exemple, il y a quelques années à Naples, en Italie, un gang a été arrêté pour avoir commercialisé de l’huile de soja parfumée aux olives comme étant une huile d’olive vierge extra authentique. Cette pratique est d’usage étant donné que le seuil d’arrestation est très bas comparé à la récompense qui elle, est très élevée. L’argent du gouvernement destiné à contrôler l’huile d’olive est tout simplement insuffisant. Ne pensez pas que toutes les grandes entreprises soient honnêtes. Nombreuses sont celles qui utilisent un étiquetage flatteur pour déguiser l’huile d’olive de qualité inférieure. (Pour en savoir plus, lire la rubrique Qualité de l’huile d’olive.). Tous les producteurs d’huile d’olive de bonne foi le savent et sont vraiment mécontents de telles pratiques.

L’exaspération ressentie par Roger Briesch, ancien président du Comité économique et social européen, suscitée par les pratiques frauduleuses de fraudeurs d’huile d’olive, mentionnée dans les articles 2.7 à 2.9 de son règlement (CE) nº. 827/68 de 2004, est à cet égard illustrative et instructive.

Le supermarché

De fait, environ 80 % de toute l’huile d’olive produite dans le monde parvient au consommateur à travers les supermarchés. Malheureusement dans les supermarchés, aucun conseil avisé n’est offert par le personnel et aucune dégustation d’échantillons n’est autorisée. Vous devez vous construire votre propre opinion lorsque que vous regardez les récipients et que vous lisez les étiquettes.  

Quelques bons conseils

  • Lisez et comparez attentivement les étiquettes avec une certaine méfiance. Les additifs ne sont pas bons.
  • Faites attention à la date d’utilisation optimale. Qu’elle soit d’au moins 8 mois par mesure de sécurité.
  • N’achetez pas l’huile d’olive la moins chère, mais méfiez-vous des bouteilles aux formes attractives et aux jolies étiquettes vendues à des prix élevés. Une bouteille en verre contenant un demi-litre (17 oz) devrait coûter environ 15,00 €. Un bidon de 3 litres (5 qt 5,4 oz) pas plus de 60,00 €.
  • Si l’huile d’olive dans la bouteille semble claire et brillante, cela signifie qu’elle a été filtrée avec un filtre à sable (diatomée), qui absorbe les particules minuscules et saines de fruits pleines de saveur. Il en résultera une huile d’olive transparente mais sans goût.
  • Lorsque vous voyez des mots comme fine, douce, pure, légère, classique, délicate, etc., ne l’achetez pas. Seuls les mots « vierge extra » sur l’étiquette offre toute garantie de qualité.
  • Les huiles d’olive dites « aromatisées » – agrémentées d’ail, herbes ou épices – contiennent une huile d’olive de faible qualité, jamais une qualité vierge extra.

Une fois que la bouteille a été ouverte, vos papilles gustatives devront la goûter : si le goût est rance, l’huile d’olive s’est trop oxydée et devrait être jetée. Le mieux est de connaître personnellement votre fournisseur d’huile d’olive. Dans de nombreux pays occidentaux, le nombre de magasins spécialisés où le personnel maîtrise à la perfection le sujet ne cesse de croître. De plus, des chefs de cuisines professionnelles savent exactement ce qu’ils recherchent, aidés bien sûr de leur sens du goût très développé.

Je vous souhaite de savourer de nombreux délices culinaires...! Bon appétit !