Olive oil 101

Meilleures ventes

L’huile d’olive et votre santé

L’huile d’olive est l’ingrédient clé du « régime méditerranéen » ; c’est la façon de boire, de manger et de cuisiner des personnes vivant sur le pourtour méditerranéen qui explique en général le si faible nombre de cas de maladies cardiovasculaires et de certains types de cancer dans cette région.

Nous devrions diminuer la consommation de matières grasses dans la plupart des cas – après tout, une cuillère à soupe d’huile d’olive (13,5g) possède 119 calories ! – mais un corps humain en bonne santé a besoin de matières grasses pour survivre et l’huile d’olive vierge extra Can Solivera fournit tout ce qu’il y a de meilleur. Elle est composée d’au moins 87 % d’acides gras insaturés, dont principalement les Omega-9, mais aussi d’Omega-6 and Omega-3. Les acides gras mono-insaturés (73 % d’huile d’olive) sont considérés comme un bienfait, ce qui est une bonne nouvelle pour votre cœur et vos artères. L’huile d’olive ne contient pas d’acides gras trans, ni de cholestérol ou de sodium.

L’huile d’olive est depuis deux décennies sous l’étroite surveillance d’un groupe d’instituts de recherche médicale et de scientifiques du domaine alimentaire, désireux de dévoiler la portée étonnante de ses propriétés bénéfiques pour la santé. Dans certains cas, malgré l’absence de preuves irréfutables confirmées par des tests en double aveugle de haute qualité, les substances mentionnées ci-dessous, en aucun cas exhaustives mais toutes présentes et isolées dans de l’huile d’olive vierge extra fraîche, sont largement acceptées comme étant significatives et généralement pour ses bienfaits sur la santé de l’homme :

Vitamine E – (α-Tocophérol) – elle ralentit le processus de vieillissement, protège le système nerveux et dilatent les vaisseaux sanguins – 1 cuillère à soupe d’huile d’olive apporte 8 % de l’AJR (Apport journalier recommandé américain).

Vitamine K – elle est nécessaire au processus de coagulation du sang – 1 cuillère à soupe d’huile d’olive apporte 10 % de l’AJR (Apport journalier recommandé américain).

Polyphénols – ils font partie d’un groupe de plus de 30 composés phénoliques, conférant une saveur fruitée à l’huile d’olive précoce vierge, prolongeant donc sa durée de conservation. Ces composés contiennent des vitamines et des antioxydants puissants, qui peuvent être divisés en lipophiles (qui retiennent la graisse) tels que les Tocophérols (vitamine E) et en hydrophiles (qui aiment l’eau), en phénols tels que les acides phénoliques, les alcools, les hydroxydes-isochromes, les flavonoïdes, les secoiridoïdes, les lignanes et les pigments. De nombreux phénols hydrophiles sont notamment exclusifs des espèces Olea Europaea (oliviers producteurs d’huile d’olive) leur conférant un intérêt chimiotaxonomique et nutraceutique spécial.

De manière générale, nous croyons que les polyphénols agissent comme des antioxydants puissants, absorbant les radicaux libres et ayant un impact positif sur les maladies cardiovasculaires et certains types de cancer. C’est le cas en particulier du tyrosol et des esters d’hydroxytyrosol (permettant de prévenir et de traiter les pathologies neurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer), de l’oleuropéine (effet anti-inflammatoire, anticancéreux, antiviral comme le confirme diverses études cliniques et qui désormais peut s’acheter comme complément alimentaire dans les pharmacies ) et un lipide identifié à Philadelphia en 2005 appelé oléocanthal (qui a la même activité pharmacologique l’ibuprofen® , médicament anti-inflammatoire).

Stérols - tels que le ß-Sitostérol – c’est un composé chimiquement lié au cholestérol, mais dont les bienfaits pour traiter l’hypertrophie de la prostate (hyperplasie bénigne de la prostate ou BHP), ont été démontrés au cours de tests cliniques.

Squalène – c’est peut-être l’antioxydant le plus important de tous.

Tous les composés et les substances chimiques mentionnés ci-dessus et dont les bienfaits sont étonnants ne sont en aucun cas exclusivement associés à l’olivier étant donné que l’on en trouve en quantité importantes dans le règne végétal. Mais, il est intéressant de voir qu’un grand nombre d’entre eux se trouvent dans une même plante, l’Oliva Europaea, qui ne les stocke pas seulement dans l’huile, mais que cette huile est aussi principalement stockée dans les fibres des fruits plutôt que dans les graines. Les premiers peuples ont ainsi eu l’opportunité d’obtenir le nectar par simple pression du fruit à température ambiante. Un trésor pour la vie ! Presque toutes les autres plantes ne stockent leur huile que dans les graines, qui sont impossibles à atteindre facilement.